A 5G tower overlooking a major city

Pourquoi le chef de file des télécommunications Parallel Wireless a choisi Ottawa pour son installation de R et D de pointe

Logo de Parallel Wireless

Maxime Dumas avait un dilemme entre les mains. Le directeur général de Parallel Wireless Canada pouvait soit prendre en charge l’ajout d’une installation de R et D pour sa nouvelle entreprise de technologie 5G et de réseau d’accès radio ouvert (O-RAN) du New Hampshire située au Québec ou opter pour une installation en Ontario.

Le Québec s’est établi lui-même comme un important centre de technologie et d’ingénierie avec un vaste bassin de travailleurs compétents et des incitatifs intéressants, mais M. Dumas a finalement choisi Ottawa en Ontario comme l’endroit idéal pour s’établir et faire croître l’entreprise.

« Dans notre domaine, nous ne pouvons pas nous contenter de moins. Nous ne pouvons pas nous contenter d’un compromis. Nous devons embaucher les meilleurs et cela doit se faire à Ottawa », a-t-il dit.

Faire partie de la plaque tournante du 5G

Photo de Maxime Dumas dans un habit bleu foncé sur un arrière-plan orange
Maxime Dumas est le directeur général de Parallel Wireless Canada

Bien qu’elle soit connue comme la capitale fédérale du Canada, Ottawa attire et promeut les géants et les entreprises en démarrage dans le secteur technologique depuis longtemps.

Dans les années 1990 et au début des années 2000, les entreprises comme Nortel, Blackberry (anciennement RIM) et Mitel ont contribué aux changements révolutionnaires dans l’industrie des télécommunications, et leurs efforts ont ouvert la voie à certaines des entreprises technologiques actuelles les plus intéressantes au Canada. Shopify, l’une des plus grandes entreprises cotées en bourse du pays, a vu le jour à Ottawa. Vous y trouverez également les bureaux d’IBM, de Cisco, d’OpenText et de MindBridge, ainsi que les géants en télécommunication Ericsson et Nokia, qui sont particulièrement attirants pour Parallel Wireless.

« Nous nous joignons à la famille du 5G du Canada », a dit M. Dumas.

Pourquoi Ottawa? À Ottawa, il y a plus de 3 000 entreprises en technologie de l’information et des communications qui représentent plus de 42 000 employés et 14 % de l’emploi total en TIC en Ontario. Selon un récent rapport de CBRE Group Inc., Ottawa a la plus forte concentration de talents technologiques dans sa population active en Amérique du Nord, dépassant même Silicon Valley.

Des décennies de succès technologiques à Ottawa ont créé un vaste bassin de talents très qualifiés. La proximité géographique d’Ottawa aux régions du Grand Toronto et de Montréal en est également une raison. « Si vous tracez un cercle de 400 kilomètres autour d’Ottawa, vous rejoignez 20 millions de personnes », a dit Jens-Michael Schaal, vice-président de la croissance mondiale d’Investir Ottawa, « Si vous faites de même pour Toronto, vous rejoignez 15 millions de personnes. À Montréal, vous rejoignez 10 millions de personnes. La portée d’Ottawa à ces différents marchés est excellente. »

Photo nocturne de la ville d’Ottawa le long du canal Rideau, qui montre l’architecture traditionnelle du bâtiment principal à côté d’un bâtiment moderne courbé de type « miroir » avec des fenêtres triangulaires qui s’entrecroisent.
Le leadership d’Ottawa dans le 5G, les meilleurs talents en technologie et l’accès du marché ne sont que quelques raisons pour lesquelles Parallel Wireless l’a choisi pour y établir ses activités de R et D.

Pour Parallel Wireless, Ottawa est également attrayante en raison de ses nombreux diplômés en génie logiciel, en intelligence artificielle et en apprentissage machine qui sont toutes des technologies essentielles pour faire évoluer rapidement l’industrie des télécommunications.

« On y trouve l’Université Carleton et l’Université d’Ottawa. Et un peu plus loin à l’ouest, on y trouve aussi l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario et l’Université de Waterloo qui ont d’excellents laboratoires en 5G et en MIMO (technologie radio à entrées multiples, sorties multiples) », a souligné M. Dumas. « Ces établissements sont reconnus mondialement et publient beaucoup de documents internationaux sur le sujet. Cela nous donne une belle relève de jeunes talents. »

L’Ontario, symbole de facilité

Ayant récemment doublé de taille et ouvert des bureaux aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Israël, en Australie, en Inde et en Suède, Parallel Wireless a décidé d’ouvrir sa nouvelle installation de R et D à Ottawa en décembre 2021, soit deux mois après avoir abordé l’équipe des Services aux investisseurs du ministère du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce (MDECEC) de l’Ontario qui l’a mise en contact avec Investir Ottawa.

L’équipe des Services aux investisseurs a mis M. Dumas en contact avec Investir Ottawa en octobre 2021 pour exprimer son intérêt à établir sa nouvelle installation de R et D dans la ville. À chaque nouvelle rencontre, l’équipe des Services aux investisseurs et Investir Ottawa ont répondu à toutes ses questions, et plus encore, avec certaines réponses que M. Dumas trouvait très impressionnantes : « Ils ont fourni des références qui justifiaient leurs affirmations et nous ont facilité la tâche », a-t-il dit, en se référant à l’analyse par rapport aux données de référence qui compare l’Ontario et le Québec selon des mesures comme les groupements du secteur, l’environnement commercial général, l’infrastructure, l’accessibilité, l’environnement de vie et les coûts liés à la vie et à la main-d’œuvre. « Ils ont des faits et des statistiques indéniables. Ce n’est pas seulement du bouche-à-oreille ou quelque chose du genre, et cela nous a vraiment aidé à étayer nos hypothèses avec des chiffres concrets. »

L’équipe des Services aux investisseurs et Investir Ottawa ont sensibilisé Parallel Wireless aux « programmes plutôt convaincants pour attirer les investissements étrangers » en Ontario et au Canada, et ont aidé M. Dumas à établir des liens. Nommons, par exemple, le crédit d’impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental (CIRS). Le MDECEC a également offert de l’aide à Parallel Wireless pour parcourir le programme en connectant M. Dumas à un expert tiers.

« On m’a présenté à plusieurs directeurs généraux d’autres entreprises technologiques à Ottawa et dans la région de Kanata. Ils ont été très généreux de me consacrer ce temps. [Ils ont dit :] ‘Bienvenue dans la région. Dites-moi ce que je peux faire pour vous. Voyons si nous pouvons trouver des moyens de créer de meilleures technologies 5G ensemble’ », a expliqué M. Dumas.

« C’est comme d’arriver au beau milieu d’une fête 5G où votre meilleur ami vous attend à la porte, vous fait faire le tour des lieux et vous présente à tout le monde. », a-t-il ajouté. « Cela vous fait gagner énormément de temps et vous assure de parler directement aux bonnes personnes. »

Avant même l’ouverture des portes du bureau (Parallel Wireless est toujours à la recherche d’une nouvelle installation intéressante), M. Dumas a dit que l’entreprise se sent déjà la bienvenue dans l’écosystème technologique florissant d’Ottawa.

« Il y a un véritable écosystème, et je peux déjà m’en rendre compte », dit-il. « Ce n’est pas seulement une question de s’installer et d’embaucher des gens, mais plutôt de s’intégrer à cet écosystème, d’être plus fort en tant que groupe qui a les mêmes intérêts communs. »

Apprenez-en plus sur la raison pour laquelle l’Ontario est l’endroit de prédilection pour faire croître votre entreprise de TI.