Two robotic arms in an industrial setting with sparks flying

Le géant de l’industrie Honda Canada Inc. annonce un investissement de 1,4 milliard de dollars dans ses usines primées d’Alliston, en Ontario (Canada), comme prochaine étape de son cheminement vers l’électrification. Par le remplacement des outils de ses usines, Honda investit dans des innovations en matière de technologies, de processus et de programmes de recherche et développement en chaîne d’approvisionnement et en véhicules, et deviendra l’usine principale en Amérique du Nord pour le tout nouveau multisegment hybride CR-V 2023. Honda construira aussi la Civic 2024 – la première version hybride-électrique du modèle – à l’usine d’Alliston.

« C’est une étape décisive pour Honda dans l’atteinte de notre vision ambitieuse, celle de ne vendre que des véhicules électriques à batterie en Amérique du Nord d’ici 2040 », affirme Jean Marc Leclerc, président et chef de la direction de Honda Canada Inc.

Honda fabrique déjà les véhicules à la plus faible émission de gaz à effet de serre (GES) vendus au Canada, et ses nouveaux véhicules hybrides réduiront les émissions de GES de 30 % comparativement aux véhicules à essence traditionnels. La transition vers ces nouveaux produits est en phase avec l’objectif global de Honda d’atteindre la carboneutralité dans toute l’entreprise, incluant ses produits et ses activités, d’ici 2050; avec un bouquet énergétique sans émissions à 94 %, l’Ontario est l’endroit parfait pour faire avancer des objectifs de durabilité.

L’énergie en Ontario est non seulement propre, mais aussi abordable. La province atteint des prix d’électricité concurrentiels grâce au Plan exhaustif relatif à l’électricité, qui permet aux moyennes et grandes entreprises industrielles et commerciales d’économiser en moyenne 15 à 17 % sur leur facture d’électricité. Les prix sont plus bas et plus stables, car l’Ontario paie pour une partie des coûts contractuels de sources d’énergie renouvelable autres que l’hydroélectricité. À cela s’ajoute la création des crédits pour l’énergie propre, ce qui fait de l’Ontario un lieu de choix pour les investisseurs soucieux d’une empreinte énergétique verte.

Cette annonce signifie que le total des investissements dans la fabrication par Honda au Canada est maintenant de plus de 6 milliards de dollars depuis 1986, lorsque l’entreprise est devenue le premier fabricant automobile japonais à bâtir une usine de fabrication au pays. Chaque année, Honda Canada s’approvisionne de biens et services totalisant plus de 3 milliards de dollars auprès de fournisseurs canadiens mettant à profit la robuste chaîne d’approvisionnement de la province.

Ce n’est qu’une des nombreuses annonces récentes qui soulignent le fait que l’Ontario est un carrefour pour les véhicules électriques de demain.