Une autoroute en Ontario, Canada la nuit

Ces entreprises de l’Ontario (Canada) ouvrent la voie à la route autonome

La conduite autonome a longtemps été considérée comme un idéal en matière de transport relevant de la science-fiction. Mais ce qui était autrefois un rêve futuriste est en train de devenir réalité.

Stationnement assisté par le conducteur

En fait, la base de la technologie autonome est déjà utilisée dans les véhicules modernes. Selon le ministère des Transports de l’Ontario, les véhicules autonomes sont « capables de détecter le milieu environnant à l’aide de l’intelligence artificielle, de capteurs et des coordonnées du système de positionnement global. » Pensez au système de prévention des collisions frontales et aux voitures qui peuvent se garer toutes seules, le conducteur n’ayant plus qu’à contrôler les pédales d’accélération et de freinage.

Des avancées extraordinaires se profilent à l’horizon, et le secteur évolue à un rythme rapide. De nombreuses organisations et entreprises avant-gardistes se préparent à la prochaine étape dans le transport en Ontario, au Canada.

Niveaux d’automatisation de la conduite

L’Ontario a toujours été à l’avant-garde en matière d’excellence automobile. Rien qu’en 2018, deux millions de véhicules ont été assemblés dans la province, ce qui en fait le deuxième plus grand assembleur d’Amérique du Nord. De même, l’Ontario domine en tant que deuxième plus important pôle de TI en Amérique du Nord. Grâce à ces deux atouts, l’Ontario se trouve dans une position idéale pour la révolution du véhicule autonome. En outre, l’initiative du Réseau d’innovation pour les véhicules automatisés (RIVA) de la province donne un coup de pouce supplémentaire pour accélérer l’innovation de la technologie de conduite autonome.

Grâce à des établissements d’enseignement postsecondaire de classe mondiale, à un bassin de talents important et diversifié et à des installations de R et D et d’essai comme la Zone X.O et la piste de technologie de pointe McLaughlin du CTC (CTC MATT) de GM, le mouvement en faveur des véhicules autonomes s’accélère en Ontario.

Vous trouverez ci-dessous un échantillon de dix entreprises qui mettent au point des technologies pour un avenir autonome dans la province.

Acerta (en anglais seulement) transforme les données complexes sur les produits en information exploitable pour les fabricants d’automobiles et de véhicules hors route

Kitchener (Ontario)

Cofondée par Greta Cutulenco, qui fait partie de l’édition 2019 du classement « 30 under 30 » (30 entrepreneurs de moins de 30 ans) de Forbes dans le secteur de la fabrication et des Canadiens à surveiller selon Automotive News, Acerta utilise la science des données, l’apprentissage machine (AM) et l’intelligence artificielle (IA) pour découvrir la valeur cachée contenue dans les données de production. Au départ, Acerta a travaillé avec les laboratoires de R et D en ingénierie de l’Université de Waterloo, qui ont été primés, en menant des recherches révolutionnaires sur la reconnaissance des formes et la détection des anomalies. Aujourd’hui, les secteurs de l’automobile et des véhicules hors route utilisent le logiciel en nuage d’Acerta pour détecter les premiers indicateurs de défaillance des produits et améliorer la qualité des pièces. La plateforme d’AM/IA d’Acerta résout des problèmes auparavant considérés comme trop difficiles à résoudre dans la fabrication de précision.

AutoGuardian de SmartCone (en anglais seulement) rend les villes plus sécuritaires et plus intelligentes

Ottawa (Ontario)

AutoGuardian fournit des solutions de mobilité intelligentes pour amener les gens à leur destination d’une manière plus sûre, plus intelligente et plus écologique. Son offre unique comprend des opérations de navettes autonomes clés en main avec les capacités supplémentaires d’une infrastructure intelligente compatible avec l’IdO. Cela permet à la fois de collecter des données avancées et d’alerter les usagers de la route vulnérables de la présence de navettes arrivant en sens inverse grâce à des signaux sonores et visuels, tout en surveillant entièrement les itinéraires des navettes. Ces systèmes d’alerte intelligents donnent aux automobilistes, aux véhicules autonomes, aux cyclistes et aux piétons le temps dont ils ont besoin pour agir et être en sécurité. En fournissant une paire d’yeux supplémentaire, AutoGuardian contribue à faire avancer le monde vers un avenir automatisé.

Cyberworks Robotics (en anglais seulement) fait des voitures entièrement autonomes une réalité

Markham (Ontario)

Un tracteur agricole automatisé

Cyberworks Robotics est un chef de file dans le domaine de la technologie de conduite autonome pour les véhicules hors route et les équipements commerciaux mobiles, allant des tracteurs agricoles sans conducteur aux fauteuils roulants en passant par les lits d’hôpitaux. Le système RAVS (Retrofit Autonomous Vehicle System ou systèmes de véhicules autonomes installés en rattrapage) de Cyberworks Robotics offre aux fabricants d’équipements d’origine la possibilité unique, fiable et abordable de transformer les machines manuelles existantes en une technologie de conduite autonome alimentée par l’intelligence artificielle en quelques semaines plutôt qu’en quelques années. Cyberworks concède sous licence sa technologie de conduite autonome aux fabricants d’équipements d’origine et aux clients de grandes flottes pour une fraction du coût des conducteurs humains. Compte tenu de la nature polyvalente de sa technologie, Cyberworks Robotics fait de l’autonomie totale une réalité pour les fabricants de véhicules spécialisés et les propriétaires de parcs automobiles du monde entier.

Gatik (en anglais seulement) est la pionnière de la livraison autonome à l’intermédiaire

Toronto (Ontario)

Gatik, chef de file du marché de la logistique de la livraison autonome à l’intermédiaire, livre des marchandises de manière sûre et efficace grâce à sa flotte de camions fourgons autonomes de poids léger et moyen. La société se concentre sur la logistique interentreprises à courte distance pour les détaillants Fortune 500 comme Loblaw et Walmart. La flotte de Gatik est exploitée commercialement dans plusieurs marchés, notamment en Ontario, en Arkansas, en Louisiane et au Texas. Fondée à Palo Alto en 2017 par des vétérans de l’industrie des technologies autonomes, l’entreprise a établi une présence à long terme en Ontario et a ouvert les portes d’une nouvelle installation en R et D de classe mondiale dans l’ouest de Toronto en 2021. Gatik a été reconnu comme faisant partie de la liste Forbes AI 50 de 2021 et comme une pionnière technologique du Forum économique mondial.

LeddarTech fournit des solutions de détection pour les systèmes avancés d’aide à la conduite et de conduite autonome

Toronto (Ontario)

LeddarTech est un chef de file en matière de plateformes de détection environnementale pour les véhicules autonomes et les systèmes avancés d’aide à la conduite. Fondée en 2007, LeddarTech est devenue une entreprise de solutions complètes de détection environnementale en permettant à ses clients de résoudre des problèmes critiques de détection et de perception dans toute la chaîne de valeur des segments de marché de l’automobile, des véhicules hors route, des véhicules industriels et de la mobilité. Avec sa plateforme de perception et de fusion de capteurs LeddarVisionMC et sa solution de mise au point de détection et localisation par la lumière (LIDAR) économique, évolutive et polyvalente pour les LIDAR à semi-conducteurs de qualité automobile basée sur le LeddarEngineMC, LeddarTech permet aux fabricants d’équipement d’origine, de niveaux 1 et 2, et aux intégrateurs de systèmes automobiles de mettre au point des solutions de détection complètes pour les niveaux d’autonomie 1 à 5. Les solutions de l’entreprise sont activement déployées dans des navettes, des camions, des bus, des véhicules de livraison autonomes, des villes/usines intelligentes, des applications de robot-taxi et sont en cours de développement avec les principaux équipementiers et constructeurs automobiles. De plus, LeddarTech est à l’origine de plusieurs applications novatrices de télédétection pour l’automobile et la mobilité, avec plus de 100 technologies brevetées (accordées ou en attente) améliorant les capacités de la détection pour les systèmes avancés d’aide à la conduite et de la conduite autonome.

NuPort Robotics (en anglais seulement) simplifie les trajets de navette sur de courtes distances

Toronto (Ontario)

NuPort Robotics est la première entreprise de camionnage autonome fondée au Canada. Sa propre technologie d’intelligence artificielle permet aux camions existants de se conduire de manière autonome. Elle est particulièrement adaptée aux navettes à courte distance entre les centres de distribution, les entrepôts et les terminaux. En mars 2021, NuPort Robotics a annoncé un partenariat de 3 millions de dollars avec le détaillant national Canadian Tire Corporation et le gouvernement de l’Ontario, par le l’intermédiaire de RIVA pour entreprendre un projet de deux ans. NuPort Robotics utilisera sa propre technologie d’intelligence artificielle pour équiper deux semi-remorques classiques de capteurs et de commandes de haute technologie, d’un système de prévention des obstacles et des collisions, d’un système de navigation à écran tactile et de bien d’autres fonctions innovantes. NuPort Robotics n’a pas l’intention de ralentir de sitôt. Son fondateur et directeur général, Raghavender Sahdev, se dit déterminé à « faire du Canada le chef de file mondial en matière de véhicules autonomes ».

Provectus Robotics Solutions (en anglais seulement) transforme n’importe quel véhicule en véhicule autonome

Ottawa (Ontario)

Provectus Robotics Solutions Inc. est le leader de l’industrie en matière de conception, d’intégration et de contrôle de systèmes robotiques avancés. Située à Ottawa (Ontario, Canada), la société fournit des logiciels de contrôle robotique et des services aux industries aérospatiale, agricole, industrielle, minière, militaire et de sécurité. Depuis 2010, Provectus a participé à des activités de conception et de mise au point sur de nombreuses plateformes robotiques différentes, tout en livrant des systèmes à des clients dans le monde entier. L’expérience et la base technologique avancée de Provectus expliquent pourquoi elle est la partenaire de développement privilégiée des intégrateurs de systèmes robotiques dans le monde.

Sensor Cortek (en anglais seulement) améliore la sécurité des véhicules autonomes

Ottawa (Ontario)

Pour garantir la sécurité des véhicules autonomes, ceux-ci doivent être en mesure de détecter de manière précise et parfaite les conditions environnementales. Sensor Cortek a pour mission d’améliorer la sécurité des véhicules à assistance avancée à la conduite et des véhicules autonomes grâce à l’IA. Avec l’aide de RIVA, Sensor Cortek s’est associé à l’équipementier automobile français Valeo pour concevoir des radars d’imagerie haute définition dotés de réseaux neuronaux profonds et capables de fonctionner dans des conditions d’éclairage et de météo défavorables. Le climat d’Ottawa, en Ontario, en fait un endroit optimal pour l’entreprise, qui peut ainsi constituer un vaste ensemble de données d’imagerie radar dans différentes situations de conduite urbaine. « Les conditions de conduite en hiver sont souvent négligées, probablement parce que la plupart des activités de recherche et développement dans le domaine du véhicule autonome sont menées dans des régions au climat plus doux, comme la Californie », explique Robert Laganière, directeur général de Sensor Cortek. « Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’être un acteur dans cette nouvelle révolution automobile ».

Untether AI (en anglais seulement) construit des puces d’IA innovantes

Toronto (Ontario)

Fondée en 2018, Untether AI met au point des puces d’IA révolutionnaires qui combinent l’efficacité énergétique du calcul en mémoire et la robustesse du traitement numérique. En juillet 2021, la société a annoncé un financement sursouscrit de 125 millions de dollars mené par Tracker Capital, un investisseur en capital-risque axé sur la technologie. Le financement a été mené conjointement par l’organisation mondiale d’investissement d’Intel Corporation et Intel Capital et comprend des contributions de Radical Ventures et CPP Investments. Grâce à ce financement, Untether AI peut étendre sa technologie ultra-efficace et de rendement élevé au secteur des véhicules autonomes, ainsi qu’à d’autres marchés comme les services bancaires et financiers, le traitement du langage naturel, la ville intelligente, le commerce de détail intelligent et bien d’autres encore.

Waabi (en anglais seulement) révolutionne la technologie des véhicules autonomes

Toronto (Ontario)

Le mot « Waabi » a plusieurs significations différentes. Il se traduit par « la beauté de la simplicité » en japonais et signifie « elle a une vision » en ojibwé. Le nom « Waabi » résume donc parfaitement l’entreprise en démarrage de Raquel Urtasun, qui souhaite résoudre le problème de la conduite de véhicule autonome à l’aide d’un système beaucoup plus simple et rationnel. La professeure de l’Université de Toronto élabore une « nouvelle génération d’algorithmes d’IA qui combinent apprentissage profond, inférence probabiliste et optimisation complexe », ce qui permet au système d’apprendre à conduire dans n’importe quelles conditions. Cette approche est plus rapide, moins chère et plus sûre que les autres méthodes traditionnelles. La société a reçu 83,5 millions de dollars dans le cadre d’un financement de série A dirigé par Khosla Ventures, l’un des plus importants cycles de financement de ce type au Canada. En tant que troisième femme seulement au monde à diriger une entreprise de véhicules autonomes, la Mme Urtasun espère encourager d’autres femmes à la rejoindre et à diversifier l’industrie. Elle souhaite également faire du Canada une puissance dans le domaine de la conduite autonome. « Nous avons une occasion incroyable ici et je pense que nous avons le talent ici », a-t-elle déclaré. « J’aime ce pays et j’aime la ville de Toronto. C’est l’endroit où je veux être, donc c’est une évidence... Les gens me demandent toujours : "Pourquoi le Canada?" Ma réponse est toujours : "Pourquoi pas?" ».