Travailleur en technologie à Waterloo, Ontario

CBRE reconnaît Toronto, Ottawa et Waterloo comme des destinations clés pour les talents en technologie parmi 50 marchés nord-américains

Avec son surplus de travailleurs qualifiés, ses établissements de niveau postsecondaire primés, ses centres d’innovation et un gouvernement qui soutient les entreprises tournées vers l’avenir, l’Ontario, au Canada, est depuis longtemps considéré comme une destination de choix pour le développement et l’expansion stratégiques des affaires. De plus, les résultats du rapport 2021 Scoring Tech Talent du groupe CBRE soulignent encore une fois les avantages concurrentiels que la province offre aux employeurs et aux employés en technologie, notamment dans trois marchés clés : Toronto, Ottawa et la région de Waterloo.

Toronto obtient la première place au Canada et la quatrième place au total dans le dernier rapport Scoring Tech Talent de CBRE, soit le classement annuel de 50 marchés nord-américains qui attirent et développent le mieux les talents en technologie. Ottawa a grimpé de quatre places pour atteindre le dixième rang au total, et la région de Waterloo a été nommée le marché le moins coûteux en Amérique du Nord pour faire des affaires à ses débuts dans le rapport.

Toronto

Le quartier financier au centre-ville de Toronto, Ontario

Toronto occupe le premier rang en Amérique du Nord en matière de « recrutement de cerveaux » parmi les trois premiers « grands marchés de talents en technologie »

Toronto, classée comme ville mondiale de l’avenir, a été une fois de plus reconnue comme un marché de talents en technologie de premier plan, dépassant les autres marchés nord-américains, y compris New York, Boston et Los Angeles, pour ce qui est de sa capacité à attirer et à développer des travailleurs qualifiés.

Toronto obtient la première place pour le talent et l’investissement en technologie
Talent en technologie général « Recrutement de cerveaux » « Grand marché de talents en technologie »
(plus de 50 000 personnes)
No 1
au
Canada
No 4
en Amérique du Nord
No 1 en Amérique du Nord No 3 en Amérique du Nord
Plus de 54 862 nouveaux emplois en technologie créés (2015 à 2020) Croissance de plus de +42,8 % dans le total des postes en technologie (2015 à 2020)

Ayant obtenu la première place au Canada et se classant au quatrième rang en général, la plus grande ville du Canada a été nommée le plus grand marché de « recrutement de cerveaux », comptant le plus grand nombre de nouveaux emplois créés (plus de 54 862) au cours des cinq dernières années.

Entre-temps, Toronto a atteint le troisième rang dans le classement des « grands marchés de talents en technologie » (plus de 50 000 personnes), avec une augmentation de 42,8 % du nombre total de postes en technologie de 2015 à 2020 (dépassant ses plus proches concurrents de plus de 25 points).

Ottawa

Centre-ville d'Ottawa, Ontario

Ottawa figure en tête de la concentration des talents en technologie et se classe parmi les 10 meilleurs au total

Todd Hussak, directeur général du groupe d’expertise technologique et média de CBRE, affirme ceci : « Les petits marchés récolteront les avantages de leurs coûts concurrentiels sur le plan de la main-d’œuvre et de l’immobilier, ainsi que de l’adoption du télétravail pour certains employés dans le secteur des technologies ».

Ottawa offre des possibilités technologiques inégalées
Talent en technologie général Bassin de talents et diversité « Petits marchés de talents en technologie »
(moins de 50 000 personnes)
No 2
au Canada
No 10
en Amérique du Nord
+69 % No 3 en Amérique du Nord
Total des diplômes en lien avec la technologie obtenus (2015 à 2019) Croissance de plus de 22,5 % dans le total des postes en technologie (2015 à 2020)

Ottawa, une force solide en matière de technologie, a obtenu le troisième rang dans la catégorie des « petits marchés des talents technologiques » (moins de 50 000 personnes) et a grimpé de quatre places pour se hisser au dixième rang au total. La puissante capitale canadienne offre de solides avantages pour l’investissement technologique et les possibilités de croissance future. Les possibilités d’emploi dans la ville comprennent la concentration la plus élevée d’emplois en technologie en Amérique du Nord (où la technologie représente 11,6 % de tous les emplois sur le marché) et une hausse de 69 % du bassin de talents entre 2015 et 2019.

Région de Waterloo

Pont piétonnier à Waterloo, Ontario

Les faibles coûts d’exploitation font de la région de Waterloo un choix stratégique pour l’investissement en technologie

Dans la région de Waterloo, déjà reconnue comme un marché qui soutient les entreprises technologiques à croissance rapide, 9,6 % de tous les emplois sont liés à la technologie, et le marché a connu une croissance de 47 % au niveau de l’emploi de talents en technologie depuis 2015. Il n’est donc pas étonnant que la région, qui abrite le géant de la technologie EPAM et l’entreprise de cybersécurité Arctic Wolf, qui a atteint le statut de licorne, ait figuré pour la première fois au classement de CBRE en 2021 en occupant le 21e rang sur 50 villes mesurées.

La région de Waterloo offre les économies d’un petit marché et les talents d’un grand marché
Talent en technologie général Bassin de talents et diversité Coûts d’exploitation annuels les plus bas
No 5
au Canada
No 21
en Amérique du Nord
+53 % 31 millions de dollars
Total des diplômes en lien avec la technologie obtenus (2015 à 2019) Inférieurs de 50 % par rapport au marché ayant les coûts les plus élevés (région de la baie de San Francisco)

La région de Waterloo se distingue notamment par ses coûts de main-d’œuvre et d’immobilier relativement bas, qui en font un choix stratégique pour les nouvelles entreprises qui cherchent à s’installer sur le marché. Plus précisément, Waterloo offre les coûts annuels de main-d’œuvre et d’immobilier totaux les plus bas (31 millions de dollars), comparativement à 68 millions de dollars dans la région de la baie de San Francisco.

Parallèlement, la population de milléniaux de la région de Waterloo représente la cohorte qui connaît la plus forte croissance parmi les « petits marchés de talents en technologie », augmentant près de deux fois plus rapidement que celle de son concurrent le plus proche, Nashville. L’évolution démographique de Waterloo a alimenté le bassin de travailleurs qualifiés dans la région et met en évidence les occasions d’expansion pour les entreprises actuelles et futures.

La province de l’Ontario déborde de talents en technologie de haut niveau

Travailleurs de la technologie discutant des projets lors d'une réunion

« L’an dernier, le Canada a confirmé son statut de destination de choix pour les employeurs à la recherche de talents en technologie », indique Paul Morassutti, vice-président exécutif et directeur général, CBRE Canada.

Comptant une population croissante de talents de haut niveau en technologie et certains des rapports « qualité technologique/coût » les plus faibles parmi tous les principaux marchés nord-américains, l’Ontario continuera de jouer un rôle clé dans l’évolution du paysage technologique ainsi que dans la revitalisation de l’économie canadienne post-pandémique au cours des mois et des années à venir.

Découvrez-en plus sur les raisons pour lesquelles vous devriez investir en Ontario.