Electric Volkswagen vehicle, charging through a port on the front behind the VW emblem.

Le chef de file de l’informatique quantique Xanadu amène de grands constructeurs automobiles internationaux à collaborer dans la province à l’innovation en matière de batterie électrique

Dans le cadre d’un partenariat qui a attiré l’attention de l’industrie automobile, le groupe Volkswagen a récemment annoncé qu’elle s’associe à la société d’informatique quantique de Toronto Xanadu pour faire progresser la technologie des batteries des véhicules électriques.

Plus précisément, les deux entreprises mettront au point des algorithmes quantiques efficaces pour accélérer l’adoption des ordinateurs quantiques par Volkswagen, en vue de réduire les coûts informatiques et de créer des matériaux de batterie plus sûrs, légers et économiques.

Cette nouvelle fait suite au lancement par Volkswagen (VW) d’une nouvelle stratégie automobile qui permettra à la multinationale allemande de se transformer en entreprise de mobilité axée sur les logiciels dans le but de fabriquer uniquement des véhicules électriques à batterie (VEB) d’ici 2040.

Étant donné que les ventes totales de VEB de VW n’étaient que de 6 % en 2021, il y a du travail à faire. Pour réussir, nous allons mettre au point des matériaux de batterie plus sûrs, légers et économiques et c’est là que Xanadu entre en jeu.

Xanadu

« La collaboration avec une firme de pointe comme Xanadu, c’est comme sauter dans un jet privé en direction de la prochaine réussite : l’informatique quantique peut déclencher une révolution dans le domaine de la science et de l’optimisation des matériaux, des compétences clés pour accroître notre expertise interne en matière de batterie », explique Nikolai Ardey, chef de Volkswagen Group Innovation.

VW n’est pas le seul constructeur automobile désireux de travailler avec Xanadu. BMW collabore également avec l’entreprise et, bien que le fondateur et chef de la direction, Christian Weedbrook, ne donne pas de noms, il confirme qu’il est en discussions avec d’autres fabricants de voitures.

Employés de Xanadu au travail
En seulement six ans, Xanadu s’est démarquée de ses concurrents comme Google, IBM et Intel grâce à une approche photonique exclusive, qui, selon elle, lui permettra de devenir la première entreprise à construire des ordinateurs quantiques qui sont utiles et accessibles partout dans le monde.

Grâce à ses méthodes scientifiques innovantes et ses antécédents, Xanadu a levé 200 millions de dollars américains au cours des dix-huit derniers mois en deux cycles de financement auprès d’investisseurs, dont Porsche Automobil Holding SE, Georgian, de l’Ontario, ainsi que BDC Capital, Bessemer Ventures Partners, Forward Ventures, Pegasus Tech Ventures et Silicon Valley Bank.

« Ce type de soutien continu des investisseurs de premier rang dans un climat économique incertain témoigne de leur confiance envers notre technologie photonique, notre équipe exceptionnelle et notre capacité d’exécution », déclare M. Weedbrook.

« Notre partenariat avec Xanadu est un excellent exemple de l’engagement de Volkswagen à tirer parti de technologies novatrices comme l’informatique quantique pour accélérer la mise au point de solutions de mobilité électrique à 100 %, optimisant nos processus dans la mesure du possible, a dit Arne-Christian Voigt, Future Research, Volkswagen AG. Nous sommes heureux de repousser les limites de la simulation des matériaux et de nous appuyer sur la recherche fondamentale que nous avons menée jusqu’à maintenant avec l’équipe d’algorithmes quantiques de Xanadu. »

Se brancher à l’écosystème de l’Ontario

Les véhicules électriques représentant incontestablement la voie de l’avenir, de plus en plus de constructeurs automobiles se tournent vers l’Ontario, et des entreprises avant-gardistes comme Xanadu, pour leur donner un avantage concurrentiel important. C’est parce que l’Ontario a une industrie automobile établie et respectée qui se classe comme puissance des véhicules électriques depuis un certain temps.

L’Ontario dispose également d’une chaîne d’approvisionnement éthique de bout en bout et d’un approvisionnement abondant en minéraux essentiels à la production de batteries de véhicules électriques, comme le graphite, le lithium, le nickel et le cobalt.

Le gouvernement de l’Ontario s’est concentré sur la construction des voitures de demain

L’industrie automobile de l’Ontario a le soutien du gouvernement pour faire de la province un chef de file en matière de mise au point et de production de véhicules électriques. Ce soutien comprend le Réseau ontarien d’innovation pour les véhicules (ROIV), qui est bien financé et qui se consacre à l’innovation et aux investissements dans le secteur des véhicules électriques, connectés et autonomes de l’Ontario.

Le gouvernement canadien signe des protocoles d’entente avec Volkswagen et Mercedes-Benz

Signe que le Canada devient rapidement un fournisseur mondial de choix pour la production de batteries et de véhicules électriques, Volkswagen et Mercedes-Benz ont récemment signé des protocoles d’entente (PE) avec le gouvernement canadien pour promouvoir la mobilité électrique tout en améliorant la collaboration entre les parties.

Si vous œuvrez dans un secteur ou l’autre de la mise au point ou de la production de véhicules électriques et que vous ne travaillez pas déjà ici avec nous, vous devriez probablement le faire.

Découvrez pourquoi les constructeurs automobiles mondiaux choisissent d’investir en Ontario.